Matthew Albanese
crée des paysages à couper le souffle : fontaines, orages, mer ou
montagne… Rien ne résiste à son pouvoir de création ! Pourtant, on ne
parle pas de mère nature ou d’un être supérieur, mais bien d’un
maquettiste acharné qui ne manque pas d’idées pour reproduire les
phénomènes naturels avec tout ce qui lui passe sous la main, du sel au
paprika, du coton aux sucreries de nos placards. Voici quelques unes de ses créations, et je vous invite à consulter son site qui regorge de merveilles.

Bonkei (盆景) désigne en japonais un « paysage de plateau ».
Un bonkei est une représentation temporaire ou permanente en trois
dimensions d’un paysage en miniature, dépeint en utilisant
principalement des matériaux secs tels que la roche, le papier mâché ou
encore des mélanges de ciment et de sable dans un plateau peu profond.

Les origines du Bonkei

Bien qu’un peu floues les origines du Bonkei trouveraient leurs
sources en Chine avant d’avoir été connues au Japon vers le XIVe siècle.
C’est durant l’ère Edo (1600 à 1868) que cet art se trouve à son
apogée.

Ils sont fous….mais c’est tellement beau !

Parlons de Kim Keever qui est un artiste américain qui reconstitue d’incroyables paysages ressemblant à des peintures.

Ses oeuvres, car il s’agit à mon sens bien d’oeuvres, ont été réalisées dans un aquarium de 200 gallons (environ 757 litres- soit une dimension approximative d’environ 2m sur 70 de profondeur et 60 de hauteur).

Les jardins miniatures

Depuis quelques temps maintenant, les jardins miniatures en pot sont devenus populaires. Les jardins de fées sont entrains de détroner cette tendance.