Le transfert

Je vous ai déjà parlé du bindex sur certaines pages du site. Je vais vous expliquer, je l’espère clairement, la manip à effectuer pas à pas.

1 – Imprimez l’image que vous voulez transférer

2- Détournez la au plus proche

3 – Badigeonnez votre support (objet/meuble etc) en essayant de ne pas déborder de trop

4 – Y déposer votre image, l’encre doit être en contact avec le bindex et laissez sécher complètement

5 – Avec un chiffon assez humide frotter la surface délicatement afin d’ôter tout le papier.

6 – Magique ! Seule l’encre reste sur votre support.

Enjoy !

 

La quincaillerie

Je vous ai parlé à plusieurs reprises au gré des différentes pages de mon site de la quincaillerie, qui à mon goùt est horriblement cher, et ce, dans toutes les boutiques…même dans ma méga boutique préférée AE !

J’ai cherché un produit qui pouvait se substituer à certains objets que l’on retrouve fréquemment dans nos scènes tels que les poignées de porte ou de tiroirs.

Pour les portes, j’ai opté pour des rivets (image 2). De toutes dimensions, matières ou couleurs, ils peuvent parfaitement remplacer bon nombre de poignées.

Pour les poignées de tiroirs de style (image 3), qui sont, je dirais un peu plus sophistiquées, j’ai trouvé sur AE dans la section fabrication de perle, une « perle » qui peut, sans rougir, faire son plus bel effet sur de jolis meubles. Il suffit de la modifier à l’aide de pince.

 

La fibre optique 

Un super matériau bon marché (enfin si vous l’achetez en Chine) qui peut servir à pas mal de choses pour nos miniatures.

Il peut se courber tout en restant solide, se peindre enfin bref je suis conquise.

Ce produit existe en plusieurs diamètres. La cage a été faite en 1mm mais je trouve que c’est trop gros. Du coup, je vais opter pour du 0.5 mm ou 0.75 mm ; Vu le prix je vais prendre les 2 😉

La résine

Liste du matériel nécessaire ainsi que quelques conseils que je peux vous donner. 

Cette astuce évoluera du fait que je viens de découvrir ce produit et que j’en suis encore à l’état de test.

1. De la résine UV, de la colle UV ainsi que des colorants. (je n’ai pas encore testé le latex qui servirait éventuellement au masquage de certaines zones… affaire à suivre)

2. Des moules.. au gré des envies de chacun.

3. J’ai opté pour un sèche ongles plutôt que les lampes de poche soit disant UV.. J’ai demandé un remboursement sur celle que j’avais acheté… elle ne séchait pas du tout la résine.

4. Un récipient (ici vous pouvez voir un coquetier en silicone :p)

5. Cet ustensile est optionnel mais à mon avis bien utile. En effet, selon la complexité du moule que vous utiliserez, le démoulage pourra être laborieux ; la seringue me permet d’injecter après séchage du lait hydratant.

 

 

Conseil. Ne pas faire de résine en plein jour… la résine sèche vite à cause des UV qu’émettent naturellement le soleil.. meme par mauvais temps !